Bruno Alexandre « Chroniques d’un incroyant »

Tome 1 –
Naissance dans la guerre des religions du livre
Propos sur le blasphème

«Faites la guerre à ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier…»
LE CORAN, sourate IX: 29
«Tuez-les tous où vous les aurez accrochés…»
LE CORAN, Sourate II: 190-193
«…et ils dévouèrent par interdit, au fil de l’épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux bœufs…»
LA BIBLE – Jos VI: 21
«Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples (de Canaan),  tu ne donneras point tes fils à leurs filles…»
La BIBLE, Deut VII: 3
Ces propos, et combien de centaines d’autres encore,  qui figurent  en toutes lettres dans les «textes sacrés» des trois «grands» monothéismes, démontrent, s’il en était besoin, que les croisades,  la Sainte Inquisition, les guerres de religion, le génocide des indiens d’Amérique, les conquêtes de l’Islam…, ne sont pas «tombés du ciel».
Mais, nous explique-t-on,  tout cela est du passé !
Alors pourquoi, en ce début de XXIè siècle continuer à se référer à des textes en contradiction avec les déclarations des droits de l’Homme et la plus élémentaire morale ? Pourquoi ces fatwas contre des écrivains ? Ces appels au Jihad ? Cette haine de la contraception, de l’homosexualité, des femmes, de la liberté d’expression ? Ces déclarations récentes  d’un grand rabbin énonçant que, les Palestiniens étant des Amalécites, la Torah autorisait qu’on les tue tous : hommes, femmes, enfants, bétail… ?

A l’heure où le religieux, au nom de vertus qu’il autoproclame, affiche des prétentions indécentes dans la vie de nos sociétés, allant jusqu’à vouloir brider notre liberté de penser et de dire, il n’est pas inutile de rappeler, comme le fait BRUNO ALEXANDRE, que les livres sources de leurs représentants devraient les conduire, si leur lobby n’était pas ce qu’il est, devant les tribunaux, pour «injure et provocation à la haine, à la discrimination et à la violence racistes», motifs qu’ils invoquent d’ailleurs eux-mêmes pour faire taire ceux qui osent les critiquer  et les caricaturer !
Les blasphémateurs, ce sont eux  !

Chroniques d’un incroyant
Tome 2 –
La mort du dogme de l’immaculée conception
La faillite de l’explication religieuse du mal

Collection Propos mécréants.
140×210 mm, 100 pages,
isbn : 978-2-914980-64-7
10 €

About cabusar