Guy Hénocque, Paul Boino et Olivier Clairat « Elisée Reclus »

Nouvelle édition !

Géographe, anarchiste et franc-maçon, Elisée Reclus naît le 15 mars 1830 à Sainte-Foy-la Grande (Gironde).
Issu d’une famille protestante, il étudie à Montauban puis la géographie à Berlin. Le coup d’état de décembre 1851 l’oblige une première fois à l’exil en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. Revenu en France, il prend une part active à la Commune de Paris en 1871. Arrêté les armes à la main, il est condamné à la déportation en Nouvelle-Calédonie. Mais grâce au soutien de la communauté scientifique (notamment de Darwin), sa peine est commuée en 10 ans de bannissement. Il rejoint alors son frère Elie en Suisse et participe activement à la Fédération Jurassienne, avec Bakounine et James Guillaume. En 1877, il rencontre Pierre Kropotkine, qui devient son ami. Après la Suisse, c’est à Bruxelles qu’Elisée s’installe. Très actif, il contribue à la fondation de la première université laïque de Belgique.
Auteur prolifique, Elisée reclus participe à de nombreux journaux : Le Révolté, L’Insurgé, Le Cri du Peuple, etc. Mais il est surtout l’auteur de l’extraordinaire Géographie Universelle (19 volumes), et de L’Homme et la Terre (6 volumes), ouvrages de géopolitique dans lesquels il analyse le rapport de l’homme et de son environnement.
Elisée Reclus meurt le 4 juillet 1905.

Collection Graine d’Ananar
140×210 mm, 85 pages
isbn : 978-2-914980-43-2
8 €

About cabusar