« De l’esclavage et du colonialisme » de Justhom

Esclavage et colonialisme. En ce XXIe siècle, deux mots qu’on ne devrait plus rencontrer que dans les livres d’histoire ou de fiction. Hélas, il n’en n’est rien. Ces deux termes sont encore d’actualité et dans une version non édulcorée, comme les mauvaises conditions de tra­vail assimilées à l’esclavage ou le colonialisme soft du parler globish ou de la malbouffe, non les vrais, les durs, à l’ancienne ! Celui qui met aux fers et celui qui s’accapare les terres en chassant l’autochtone! L’escla­vage qui persiste aussi bien dans les richissimes pétro-monarchies que dans la peu développée Mauritanie, les marchés aux esclaves en Libye, la colonisation de la Palestine, en voilà quelques exemples…

Malgré le travail de centaines d’historiens et de chercheurs, tout n’a pas encore été dit sur ces deux monstruosités et il y a encore à faire. Ce livre comble cette lacune. Il énonce des faits d’hier comme d’aujourd’hui. Ah, vous ne saviez pas ! Normal, car tout est fait pour que vous ne sachiez pas. Désormais, avec ce livre, vous allez savoir. Et, donc, merci de le faire savoir !

JUSTHOM, entre 1960 et 1973 a bourlingué sur toutes les mers du globe, dans la marine marchande sur des pétroliers. Il a constaté par ses rencontres avec les habitants et les habitantes de bien des pays que sous les différents régimes politiques, qu’ils soient socialistes, communistes, de droite ou fascistes, le sort des peuples n’était guère enviable. L’exploitation, la privation des libertés et souvent la misère étaient leur quotidien. C’est ainsi que tout à fait naturellement, il est devenu un révolté et a rejoint le rang des anarchistes qui pour lui, avaient un idéal de société au sein de laquelle les peuples w seraient seuls décisionnaires et acteurs de leur vie.

252 pages – 15 €

ISBN : 978-2-900886 06 9

Tags:

About bruno