« Une colonie d’enfer » Ernest Girault

Deux anarchistes en Algérie au début du XXème siècle

Fin 1904, Ernest Girault et Louise Michel firent une tournée de conférences en Algérie pour dénoncer les religions, le militarisme, le capitalisme, l’oppression et l’exploitation coloniale… Et, ils firent presque toujours salle comble !
Fin novembre 1904, Louise Michel, fatiguée (elle avait plus de soixante dix ans et sortait d’une grave maladie), dut mettre un terme à la tournée de conférences et rentra se reposer à Alger.
Ernest Girault poursuivit seul, pendant presqu’un mois, et se rendit jusque dans l’extrême sud Oranais, aux confins algéro-marocains, dans le Figuig en proie à des conflits frontaliers.
Il fit de nombreuses rencontres. Et prit de nombreuses notes. À son retour en France, au printemps 1905,
il publia, le récit de son voyage. Le titre en était : « Une colonie d’enfer ! » Dans ce livre il dépeignait les exactions de l’armée, la misère des populations asservies, et, plus globalement, l’intolérable de la colonisation française en Algérie.
À l’heure où certains s’interrogent sur les aspects “positifs” de la colonisation, la réédition de ce livre tombe à pic. Écrit il y a un peu plus de cent ans, sa dénonciation du colonialisme était, déjà, … sans appel !

2007
140×210 mm, 240 pages dont 16 d’iconographie couleur
isbn :
978-2-914980-46-3
15 €

About cabusar