Jacques Lesage De La Haye « La mort de l’asile : histoire de l’antipsychiatrie »

Jacques Lesage De La Haye, après avoir passé onze ans et demi en prison, a été psychologue au CHS de Ville-Evrard et chargé de cours à l’université de Paris VIII. Et ici, là et ailleurs, il n’a cessé de dénoncer toutes les formes d’enfermement.
Dans ce livre où se mêlent souvenirs personnels et analyses théoriques il nous raconte l’histoire finalement assez peu connue de l’antipsychiatrie.
De sa critique psy et de sa critique sociale de l’asile. De sa volonté de promouvoir, via notamment des pratiques autogestionnaires, la part d’humanité du fou. De sa lutte pour abattre les murs de l’enfermement et réinsérer le fou dans la vie sociale.
Aujourd’hui, tout en continuant à subsister ici ou là, l’asile a été largement remplacé. Le secteur psychiatrique comprend en effet foyers de jour et de nuit, appartements associatifs, collectifs et thérapeutiques, centres d’accueil thérapeutique à temps partiel, hôpitaux de jour, centres médicopsychologiques, centres de crise et d’accueil d’urgence… Pour autant, et ce livre en témoigne, la bataille est encore loin d’être gagnée.
Pire, à l’heure du déferlement d’un véritable délire sécuritaire savamment orchestré par les maîtres du monde, elle s’annonce âpre et si ce livre, qui est un livre de combat, sort aujourd’hui, ce n’est nullement un hasard.
Tout juste une nécessité !

Éditions du monde libertaire
ISBN 978-2915514-39-1
Les éditions libertaires
ISBN 978-2-914980-90-6
12 €

About cabusar