« Meurtres exquis au parti socialiste » de Jean-Marc Raynaud

Paris, samedi 22 mars 2012, 17 h. Le siège du Parti socialiste, 10, rue de Solférino, dans le VIIe, grouille de monde. François Ballande, le candidat du parti à l’élection présidentielle, doit y faire une déclaration d’importance. Du genre « Urbi et Orbi ».
150 personnes, n’ayant pu pénétrer dans l’immeuble, piaffent dans la cours où un écran géant a été installé.
Olivier Aïoli, secrétaire fédéral du PS en Charente-maritime, sort soudainement un mégaphone d’un sac et commence à haranguer la foule. Il dénonce le parachutage à La Rochelle de Ségolène Impérial pour les prochaines législatives. Il n’a pas le temps d’en dire davantage qu’un homme, à deux mètres de lui, lui met une balle dans la tête.
À
l’intérieur, François Ballande, qui s’avançait vers la tribune, est plaqué au sol par un de ses gardes du corps qui a tout de suite compris que… Sa tête (celle du garde du corps) explose littéralement. François l’a échappé belle !
Le commissaire Clovis Conil est là dans les cinq minutes avec ses hommes. Il boucle le quartier et commence à auditionner sur place. Pas question de mettre un certain nombre d’huiles en garde à vue.
À cinq du matin, au premier étage, un homme se défenestre… ou est défenestré. Il s’agit du concierge. Il s’appelle Jean Jaurès. Dans les minutes qui suivent, les radios et les télés beuglent des tonitruants « Qui as tué Jean Jaurès ? ». Clauvis sent que la situation lui échappe et appelle à l’aide.
Il est donc temps pour ses vieux potes, Ed Merlieux et Ted Chaucre, des services secrets de la FA (Fédération anarchiste), de lâcher le Mauzac nature (Domaine Plageoles, Très Cantous, 81 140 Cahuzac-sur-Vere) et de mener l’enquête.
Et ce qu’ils vont découvrir est encore pire que ce qu’on pouvait imaginer !

VOir l’interviou de l’auteur sur France Télévision ou vidéo ci dessous :

A découvrir aussi, dans la même collection et du même auteur

Meurtres exquis à la libre pensée

Meurtres exquis à l’Île d’Oléron

Meurtres exquis à la librairie du Monde libertaire

About bruno