L’homme au péril de lui-même

Histoire d’une rupture qui pourrait très mal se terminer

Certains pensent que la question écologique se résoudra par la multiplication des éoliennes et la généralisation des toilettes sèches. D’autres la perçoivent comme simple question « sociétale », risquant même de diviser les travailleurs, donc à l’ignorer consciencieusement. La réalité, c’est qu’aujourd’hui le désastre écologique, doublé d’un naufrage anthropologique, offre comme perspective la plus crédible un effondrement de l’usine à gaz montée depuis longtemps.

Qu’on en fasse remonter les fondations à la révolution industrielle avec les énergies fossiles, au néolithique avec l’agriculture et l’élevage, ou même aux chasseurs-cueilleurs avec les dégâts sur la méga-faune, l’accélération fulgurante produite depuis la Seconde Guerre mondiale ne laisse pas d’autre choix que de sortir du capitalisme si un futur désirable est encore à l’ordre du jour.

Reste à savoir si les ruines laissées par deux siècles d’une croissance économique effrénée et la rupture grandissante survenue entre l’homme et la nature peuvent encore nourrir l’espoir et l’enthousiasme des jeunes générations pour se forger un avenir qui ressemble plus à un projet d’émancipation qu’à des stratégies de survie. « L’ensemble des travailleurs doit choisir ce qu’il veut consommer pour savoir ce qu’il doit produire » : pour que ces propos de mai 68 prennent corps, il y a beaucoup d’idoles à déboulonner !

JEAN-PIERRE TERTRAIS est né à Rennes en 1948. Après des études en technique et mathématiques, Jean-Pierre Tertrais enseigne l’éducation physique et sportive de 1973 à 2009, période où il milite aussi syndicalement.

Militant écologiste depuis l’adolescence, il adhère à la Fédération anarchiste en 1996, convaincu depuis longtemps que les questions écologique et sociale sont intimement liées. Il écrira environ 150 articles et animera une centaine de conférences sur les thèmes de l’agriculture, l’écologie et la décroissance vues sous l’angle libertaire.

ISBN : 978-2-900886-15-1

123 pages – 13€ (participation aux frais de port 1.30€)

Commander le livre (chèque)

About bruno