Passeurs d’espoir : Réseaux se passage du Mouvement Libertaire Esapagnol (1939-1975)” de Guillaume Goutte

Si la victoire des troupes de Franco en 1939 pousse des centaines de milliers d’antifascistes espagnols à l’exil, elle ne sonne pas pour autant la fin de la guerre.
Dans les rangs antifranquistes, nombreux sont ceux qui entendent poursuivre ce conflit qui ne pourra trouver une fin qu’après l’anéantissement du régime.
Pendant près de quatre décennies, les anarchistes espagnols seront le fer de lance de cette lutte antifasciste. Qu’il s’agisse de saboter les intérêts franquistes, d’appeler le peuple espagnol à la résistance ou de venir en aide aux victimes de l’implacable répression du régime, ils traverseront la frontière pyrénéenne, avec l’espoir de mettre un terme à la dictature. Acteurs parmi d’autres de cette page de l’histoire, les passeurs, bien que souvent oubliés, joueront un rôle clé. À travers les témoignages et les archives, ce livre entend restituer, dans la mesure du possible, l’organisation des réseaux de passage clandestins mis en place par le Mouvement libertaire espagnol (MLE) entre 1939 et 1975.

ISBN 978-2-919568-26-0

En savoir + et lire des extraits : La chronique des Giménologues

3 commentaires sur “Passeurs d’espoir : Réseaux se passage du Mouvement Libertaire Esapagnol (1939-1975)” de Guillaume Goutte

  1. bonjour aux éditeurs libertaires

    ce serait bien que le livre de Guillaume Goutte sorte avant l’été car il y a plusieurs manifestations en Ariège où il serait bien reçu et diffusé :

    marche Ponzan 23 juin

    salon du livre de Mirepoix 7 juillet

    salons de Tarascon en août etc;

    salud

    Myrtille

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *