Catégorie : 2014

10 articles affichés sur 10

« Le mouvement anarchiste en France : 1917-1945 » de David Berry

Cet ouvrage d’un universitaire britannique est une belle histoire politique des anarchistes français. Ses deux parties sont centrées sur les organisations anarchistes françaises face à la révolution russe de 1917 et à la révolution espagnole de 1936. David Berry a lu un très grand nombre de périodiques, dépouillé des archives, […]

« Lettre ouverte aux survivants » de Sergio Ghirardi

Lettre ouverte aux survivants : De l’économie de la catastrophe à la société du don Du spectacle politique à la misère sexuelle, du mécanicisme de Big Brother au délire mystique des religions, de la domestication à la séquestration du vivant, tout suggère le triomphe de la perversion concentrationnaire, tandis que […]

« Autogestion pédagogique & éducation populaire » de Hugues Lenoir

Autogestion pédagogique et éducation populaire : l’apport des anarchistes. Cet ouvrage approfondit les précédents écrits de l’auteur. Il y démontre que les anarchistes furent toujours, même si d’autres courants de pensée y participèrent, à la pointe du combat éducatif en inscrivant celui-ci dans une démarche sociale et émancipatrice. La première […]

« Comprendre le capitalisme du XXIe siècle » de Jacques Langlois

 Comprendre le capitalisme du XXIe siècle : voici le premier livre d’une série de trois (le deuxième portera sur la démocratie, le troisième sur le droit). Cette trilogie a pour titre commun : Comprendre, Détruire, Reconstruire. Le capitalisme, qui se targue d’être un horizon indépassable, est en train de se […]

“Rudolf Rocker ou la liberté par en bas”

Sa longue existence militante durant, Rudolf Rocker (1873-1958) fut l’une des figures les plus attachantes et les plus pertinentes de l’anarchisme social de son époque. Un temps où, de conquêtes en défai­tes, le socialisme fluctua entre deux voies contradictoires : celle des adeptes de la prise du pouvoir par en […]

“La véridique histoire du 1er mai” de Justhom

Nous sommes en 2014. Depuis déjà plusieurs décennies, le 1er Mai est vécu comme un simple jour férié (on ne bosse pas, on est payé et on peut aller à la plage), l’occasion d’une cérémonie d’un autre âge (quelques défilés traîne-savates de plus en plus désertés, ânonnant une foultitude de […]