Catégorie : 2015

10 articles affichés sur 11

«Que la fête commence»

Que la fête commence !, Jean-Claude Besson-Girard, Alessandro Di Giuseppe, Jean-François Brient, Serge Quadruppanni, Yannis Youlountas, John Holloway, Noël Godin, Jiho (illustration) « Du haut de leurs citadelles, les seigneurs d’aujourd’hui et leurs gens savent que les temps sont venus, comme le savaient la plupart des puissants de l’Ancien Régime […]

«Affinités non électives» de René Berthier

René Berthier, Affinités non électives : A propos du livre d’Olivier Besancenot et Michaël Löwy, Pour un dialogue sans langue de bois entre libertaires et marxistes. Une coédition Les éditions du monde libertaire et Les éditions libertaires, novembre 2015 Les opinions peut-être parfois sévères émises dans le présent ouvrage contre […]

«Les ruines d’Auschwitz ou la journée d’Alexander Tanaroff» de Thierry Guilabert

Les ruines d’Auschwitz ou la journée d’Alexander Tanaroff de Thierry Guilabert, préface de Pierre Sommermeyer Pourquoi un livre consacré à la Shoah, et plus particulièrement à Auschwitz, aux Éditions libertaires? Qu’on me permette de citer ici notre cama­rade Pierre Sommermeyer: «Une grande tristesse me prend quand je constate que la […]

«Jouer à La Borde : Théâtre en psychiatrie» de Henri Cachia

La psychothérapie institutionnelle… Bien sûr, La Borde ! Ilot de résistance né en 1953, au beau milieu des structures concentrationnaires habituelles. La Borde, qui tente de réenchanter le monde par une révolution perpétuelle au gré des multiples réunions quotidiennes et d’une politique de remise en question permanente empêchant de figer les […]

« Le cerveau disponible » de Bernard Noël

Il y eut, dans la longue histoire de la vie, un moment où notre espèce quitta le monde muet de l’immanence. L’apparition de la conscience et du langage marque le moment où l’être humain s’est temporairement séparé du règne animal, où la nécessité subitement s’est fait sentir de constituer un […]

« Je me souviens aussi… » de Laurent Melon

   « Je me souviens d’un certain Melon Laurent, qui était parfois plus bavard que ma concierge… Je me souviens d’avoir relu Esope et Victor Hugo, mis en images par un certain Laurent Melon… Je me souviens qu’au début je n’aimais pas sa barbouille, mais maintenant, je la regarde autrement… […]